L'année 1940 ..

Le 1er septembre 1939, les troupes allemandes envahissent la Pologne, le lendemain, la mobilisation générale est décrétée en France. Le 3 septembre, la France et l'Angleterre déclare la guerre à L'Allemagne

La drôle de guerre

Dès les premiers jours de janvier 1940, Montfaucon est un cantonnement pour une division d'infanterie, un bataillon du 12° régiment de tirailleurs sénégalais s'installe au village.

Montfaucon accueille 670 hommes. Outre leurs activités purement militaires, les soldats participent aux travaux agricoles.

La France entre dans une période d'attente : "la drôle de guerre".

En juin 1940, les évènements se précipitent . Le canton de Montfaucon est envahi et l'ordre d'évacuation des communes menacées par l'avancée allemande est donné.

 

L'exode

Le 10 juin, le maire communique l'ordre d'évacuation.

Les habitants quittent leurs maisons emportant avec eux le strict minimum. En chariots, à bicyclettes, à pied poussant des voitures à bras, c'est l'exode.

Les routes sont encombrées de cohortes de civils auxquelles se mêlent des soldats battant en retraite.

Il faut des heures pour parcourir quelques kilomètres. Les avions italiens bombardent et mitraillent faisant des victimes parmi les habitants en fuite.

 

 

Fuir l'ennemi coûte que coûte

C'est vers le sud que se dirigent les populations. Les plus chanceux, ceux qui ont une automobile atteindront le sud ouest de la France. Pour les autres, le point extrême de leur périple sera le sud de la Meuse. Plusieurs familles n'iront pas au delà de Maxey sur Vaise.

En effet, le 19 juin, l'ennemi est maître de l'ensemble du département. Après la signature à Rethondes le 22 juin de la convention d'armistice. La France capitule.

 

Rejoints par les Allemands, les familles n'ont plus qu'une solution : rentrer au village.

 

La route du retour est un spectacle de ruines, de matériels épars, de chevaux morts...