ABBON LE COURBE

Moine de Saint Germain des Prés, né vers le milieu du IX° siècle, mort en 923. Il fut témoin oculaire du siège de Paris par les Normands (886-887). Poète historien, il fit la relation de cette invasion des Normands dans un poème de 1200 vers intitulé "De bello Parisiacae urbis".

 

Des historiens ont donné comme théâtre de la victoire du roi Eudes contre les Normands, Montfaucon près de Paris, là où devait s'élever plus tard le fameux gibet. Le doute n'est cependant pas possible : en effet, Abbon Le Courbe précise dans son poème : " Monte Falconem inter Mosam et Axonam" ( Montfaucon entre la Meuse et l'Aisne)

DUCHESSE de LONGUEVILLE

Anne Geneviève de Bourbon-Condé, duchesse de Longueville (1619-1679) fille unique de Henri II de Bourbon et Charlotte Marguerite  de Montmorency eut un rôle politique important. Elle fut l'instigatrice de la première fronde, la Fronde des Parlementaires et, après le paix de Rueil le 11 mars 1649, elle lance la seconde, la Fronde des Princes, en décidant son frère Louis II de Bourbon-Condé, dit le Grand Condé , puis Turenne, à se rallier aux rebelles contre la royauté.